kenza
Écrit par Acces resultat    Mercredi, 06 Décembre 2017 17:35    PDF Imprimer Envoyer

Tennis de table : Kenza Yahia, la petite princesse de la balle blanche à Ploumagoar

Jeune espoir du club de Ploumagoar (Côtes-d'Armor), Kenza Yahia va se frotter aux meilleures joueuses de sa génération en décembre à Brest (Finistère).

À seulement 9 ans, Kenza Yahia, de Ploumagoar, possède un beau coup droit et pas mal de puissance. (©L’Echo de l’Argoat)

À seulement neuf ans, Kenza Yahia, la toute jeune espoir du club de Ploumagoar (Côtes-d’Armor), a déjà un sacré coup de raquette et le tempérament qui va avec. La Bretagne tient peut-être là une future grande du tennis de table.

« Kenza a commencé tranquillement le tennis de table. Six mois plus tard, elle était championne départementale de sa catégorie ! » L’anecdote citée par son père, Marc, est révélatrice du potentiel de Kenza Yahia.

Gwen Bozec, conseiller technique départemental, qui entraîne la jeune joueuse enchaîne :

C’est vrai qu’elle a un sacré coup de raquette et beaucoup de caractère Mais il en faut aussi en sport. Kenza n’aime pas perdre. C’est une qualité chez une sportive. Dès ses débuts il y a trois ans, je l’avais remarquée. On voyait déjà en elle des qualités. De plus, elle est grande par rapport aux filles de son âge

À l’époque, Kenza Yahia avait suivi son frère, Freddy, à la salle omnisports de Ploumagoar où son aîné était licencié. « Elle s’y est mise et ça lui a plu tout de suite », précise son papa.

« Elle est encore très jeune »

Depuis, la petite fille s’entraîne quatre fois par semaine et « aime gagner des coupes ». « Il n’y a pas de secret, poursuit Gwen Bozec. Plus on s’entraîne, mieux c’est. Elle a les qualités pour être une bonne joueuse, mais elle est encore très jeune. »

Ses qualités ? « Son coup droit et sa puissance, détaille l’entraîneur. Malgré son jeune âge, Kenza Yahia frappe déjà fort dans la balle. » Le petit défaut de la cuirasse ? « Les déplacements. Là, il y a un gros travail à faire. »

Un gros rendez-vous

À Brest (Finistère), le premier rendez-vous d’importance de la saison, Kenza Yahia, première année dans sa catégorie d’âge, se frottera aux meilleures françaises le week-end des 16 et 17 décembre. Son père, Marc, raconte :

Ce sera la découverte du haut niveau. À cet âge, les gamines de la région parisienne ont déjà leur coach personnel et elles ont un sacré niveau, s’entraînant tous les jours ! C’est l’occasion pour Kenza de goûter pour la première fois au niveau national avec l’objectif de s’y installer l’année prochaine

Mis à jour ( Mercredi, 06 Décembre 2017 17:37 )